Les championnats de France des 10KM à Valenciennes Réponse

4 courses, plus de 5000 participants, du très bon niveau, de la bagarre pour gagner la moindre place et 4 heures de spectacle quasi non stop, voilà en résumé ces championnats de France organisés, cette année, par  les Foulées Valenciennoises. Francine Romming se classe 5ème chez les V3 et Malik Boualit décroche une honorable 83ème place chez les V2.

Commentaire de Francine après la course :  » Globalement je suis satisfaite de ma course, c’est parti très vite, je me suis accrochée mais au fil des kilomètres j’ai vu que je ne pourrai pas réaliser le temps espéré, je me suis donc concentrée pour garder cette 5ème place. Je suis heureuse d’avoir été là, c’est une ambiance tellement particulière aux championnats de France, je pense déjà à l’an prochain ou pourquoi pas le championnat de France du semi-marathon en septembre .  « 

Commentaire de Malik :  » Je suis content d’avoir été présent à ces championnats de France après quelques années d’absence . J’étais surpris par le nombre de participants, près de 700 participants pour cette seule course réservée aux vétérans et juniors et la densité du peloton, près de 160 dans la catégorie des V2. Pour la course, après un peu de bousculades au départ, je suis parti à mon allure, au début j’étais bien, le parcours était assez rapide, mais à partir du 6ème,  j’ai vu que je perdais quelques secondes à chaque kilomètre. A l’arrivée je fais 30 secondes de plus que le temps prévu, c’est pas une catastrophe et je termine 83ème de ma catégorie en 38’32 »  « 

Félicitations à tous les deux !

A noter que le jeune mosellan et sociétaire de l’association Sarreguemines Sarrebourg, Yann Schrub, est sacré champion de France Junior en améliorant son record personnel sur la distance.

Les résulats : résultats_5km résultats_10km_open résultats_france_femme résultats_france_homme résultats_france_véteran_junior

Le Trail de Niederbronn Réponse

Une belle équipe avait fait le déplacement à Niederbronn-les-Bains pour le redoutable Trail du Grand Défi avec 4 parcours différents au programme sur les 2 jours de courses. Profitant d’une météo printanière, les athlètes du FMAC ont aligné quelques belles performances dans ce décor naturel des Vosges du Nord. Bravo à tous !

Gregory Mathi 6ème au scratch sur la Vosgigazelle (12KM) en 41′ 08″

Mohamed Akifi 7ème au scratch sur la Vosgigazelle en 41′ 20″

Hamid Meziani 3ème au scratch sur la Vosgigazelle en 38′ 56″

Jean-Jacques Obstetar 7h 06′ 08″ sur le parcours du Grand Défi (58KM)

Patrick Gallmann 7h 51′ 50″ sur le parcours du Grand Défi 

Freddy Jakubiak 8h 54′ 26″ sur le parcours du Grand Défi

Albino Lai 9h 24′ 24″ sur le parcours du Grand Défi

Bernard Duits 3h 12′ 00″ sur le parcours du Mac 6 (26KM)

Abdel Tayss 1h 55′ 59″ sur le parcours du Mac 6

Roland Stoll 15h 31′ 48″ sur le parcours de l’Intégrale (76KM + 58KM)

Les Vosgirunners.com : Grand Défi

Les Vosgirunners.com : Vosgigazelle

Le FMAC au Marathon de Paris 2014 1

Belle journée et température agréable pour cette 38ème édition du marathon de Paris. 6 athlètes du FMAC avaient fait le déplacement avec un objectif commun, terminer cette distance mythique dans la capitale. A noter que pour son tout premier marathon, Kenenisa Bekele a établi un nouveau record sur l’épreuve parisienne en 2h 05′ 03″.

Commentaire d’Abdelkarim pour son tout premier marathon : « Superbe course, pour un premier Marathon je suis vraiment content, une organisation magnifique du début à la fin, une ambiance de folie et pour ce qui est de ma course rythme impeccable, j’ai respecté tous les temps de passage jusqu’au 38ème km où ça c’est compliqué avec quelques crampes pour finir en 3h19. Tout est bien qui fini bien, maintenant place au repos » 

Commentaire de Gilles pour son 3ème marathon : « Une course magnifique pour un Marathon exceptionnel à tout point de vue, ainsi qu’une ambiance de folie et une organisation parfaite dans une des plus belle ville du monde, quelle chance de pouvoir y participer et de partager ce moment avec plus de 40 000 coureurs au départ.
En ce qui me concerne début de course super, de plus avec des conditions météo idéales, ensuite ça se complique, à partir du 34ème km je dois alterner marche et course car mes jambes sont tétanisées et deviennent dures comme du bois, je ne comprends pas ce qu’il se passe… A partir du 40ème km je ne m’arrête plus de courir pour finir en 3h37… avec une soupe à la grimace qui va bien !
Même si mon objectif de base (3h15′) n’est pas réalisé j’en garde néanmoins que du positif et un super souvenir…
Vivement le prochain Marathon !! « 

Commentaire de Céline pour son premier marathon : « Le temps souhaité était 4h. Résultat 4h27 mais sans aucune amertume. J’ai tout de suite compris en entrant dans le sas que l’objectif des 4h serait impossible pour moi. Je suis partie dans l’esprit de le terminer, franchir la ligne d’arrivée et j’ai réussi. La chaleur ne nous a pas aidé. J’ai pris le temps de m’arreter aux ravito tous les 5km. J’ai tenu l’allure du repère des 4h jusqu’aux 35km et là il m’a depassé et je n’arrivai plus à le suivre. La fin etait difficile mais le mental ne m’a jamais lâché heureusement. Pour ma part ce fut une très belle aventure et je recommencerai, c’était un pur bonheur ! « 

Commentaire de Didier : « J’ai fini en 3h50. J’ai pas mal souffert de la chaleur mais au final je suis super content de mon temps, en sachant que je cumulais les blessures depuis le marathon de Strasbourg d’octobre 2013. Et dire qu’il y a 6 semaines je ne savais pas si j’allais pouvoir y participer. J’étais avec 2 personnes qui ont également couru dont Céline et l’ambiance autour de la course était super.« 

Pascal à l'arrivée de son premier marathon

Commentaire de Pascal :  » J’ai vécu un moment exceptionnel de ma vie à Paris, mon premier marathon ! Comme les autres membres du FMAC l’ont relaté tout était magnifique. Je me suis préparé avec sérieux sur les conseils de Jean pendant 12 semaines pour espérer faire 3h34. Mais le fameux mur a eu raison de moi! et pourtant j’étais bien au 30km à 2h30 et au 33km plouf! j’ai terminé difficilement. Toutefois à l’arrivée j’étais heureux, heureux d’avoir terminé mon premier marathon. J’ai beaucoup appris lors de ce marathon sur la gestion de l’effort, sur l’alimentation et sur la solidarité dans l’effort!
Je tiens à remercier tous les membres du club avec qui j’ai préparé ce marathon particulièrement Ignace et Malik et surtout Jean pour ses précieux conseils et son suivi permanent.
Je pense déjà au prochain marathon 🙂 «